Dernière concertation publique – Projet de Transport en Commun en Site Propre (TCSP)-
Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) 25/01/2022

La dernière concertation publique, Projet de Transport en Commun en Site Propre (TCSP)- Bus à
Haut Niveau de Service (BHNS), a eu lieu mardi à Ollioules.
La présentation du projet terminée, le public a pu présenter ses remarques.
Les partisans du tramway ont détaillé leurs arguments de manière très précise et expliqué pourquoi
le BHNS dans notre métropole de 350 000 habitants, est inadapté. Aux besoins de l’axe lourd est-ouest
de MTPM, correspond mieux le tramway complété par un maillage de BHNS et de bus en
rabattement vers les différentes communes et quartiers d’activités. 28 agglomérations françaises ont
choisi le tramway sur leurs axes lourds structurants. 12 ont choisi le BHNS et elles ont moins de
250 000 habitants. D’autres arguments très convaincants ont été énumérés comme l’entretien du
revêtement de la chaussée …dans la durée le tramway revient moins cher.
Mais nous sommes ici à Ollioules, le lieu de naissance de la première AMAP en France créée par
Denise et Daniel Vuillon ! Ils se sont exprimés tous les deux. Ils ont su garder leur sang froid
malgré l’émotion palpable pour tous ceux qui connaissent leur histoire et soutiennent leurs actions.
Daniel Vuillon est depuis la révolution, la septième génération à prendre la suite du devenir de ce
patrimoine ! Et ses enfants prennent la relève après lui. La huitième et la neuvième générations sont
là pour que ses terres continuent à nourrir.
Mais voilà que le tracé du TCSP élaboré par la métropole et présenté lors des cinq concertations
passe par les terres maraîchères des Olivades !
En 1987 commençait le combat entre la mairie et Les Olivades. Dans le nouveau POS tous les
terrains au sud de l’autoroute furent classés en zone NA sauf ceux de Continent puis de Carrefour
avec interdiction de toute activité agricole. La famille Vuillon réclamait, elle, le maintient en ZA.
Aurait-elle pu abandonner ses terres nourricières alors que l’un des commissaires enquêteurs en
1989 émettait un avis défavorable à la DUP au projet de la mairie de créer une ZAC *?
Le préfet ne signera pas la Déclaration d’Utilité Publique, DUP, qui aurait permis à la Mairie
d’Ollioules d’exproprier la totalité des terres des Olivades.
On revient de loin !
Le fondateur de l’AMAP a ainsi rappelé les longues années pendant lesquelles lui et sa famille ont
été englués dans des procédures (depuis 1987 ! Donc 35 ans !) Et ça continue aujourd’hui !
Comment faire valoir son bon droit devant les juges face l’intercommunalité MTPM qui injecte
l’argent du contribuable sur le long terme pour réaliser ses projets. Cette histoire lui a coûté plus de
20 000 euros. Comme le propriétaire des Olivades l’a dit à la réunion c’est « La lutte du pot de
terre contre le pot de fer ! »
Et de rappeler que fin 2016, à leur grande joie leurs terres furent reclassées en ZA.
L’AMAP a proposé un autre tracé pour le BHNS, un tracé direct, gare de La Seyne-Bon Rencontre,
qui permettrait de desservir cinq stations drainant bien plus de personnes (donc
rendre plus de services) : La Pyrotechnie, Lagoubran, Le cimetière, Pontcarral, le Stade alors que
l’autre tracé n’en prévoit que deux. Enfin cette version a un coût bien inférieur (pas d’expropriation,
pas d’ouvrage d’art à réaliser) et surtout pas de danger lors d’intempéries.
La réunion touche à sa fin. Le maire remercie le vice-président de TPM pour le travail accompli
durant ces cinq concertations publiques. Nous avons peu d’espoir pour l’AMAP même si on nous
encourage a laisser des commentaires sur le site TPM de la concertation TCSP-BHNS.
Nous allons sortir quand Le Maire, Robert Bénéventi, annonce que dans le cadre du projet de ZAP
(Zone Agricole Prioritaire), les trois communes, Ollioules, La Seyne, Six-fours s’engagent à préserver
des zones agricoles et c’est pourquoi, conformément à ses engagements durant la campagne
municipale, il va soutenir le tracé alternatif proposé par l’AMAP afin de préserver les Olivades.
Avons-nous bien entendu ? Chacun répète :
« Il soutient l’AMAP ? Le maire soutient le tracé qui épargne les terres des Olivades ? »
Oui, et longuement le maire s’exprime sur les trames vertes aux frontières des villes, sur ses
préoccupations environnementales.
Nous voici, heureux pour Denise et Daniel. Toutefois, restons prudents, la procédure pour sauver leurs
terres est toujours en cours.

Le Débatteur

  • ZAC : Les zones d’aménagement concerté sont des zones à l’intérieur desquelles une collectivité
    publique ou un établissement public y ayant vocation décide d’intervenir pour réaliser ou faire
    réaliser l’aménagement et l’équipement des terrains, notamment de ceux que cette collectivité ou
    cet établissement a acquis ou acquerra, en vue de les céder ou de les concéder ultérieurement (à des
    utilisateurs publics ou privés).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.