LIBERATION D’OLLIOULES – 77 ème ANNIVERSAIRE –

Comme il est de tradition depuis le lendemain de la Libération d’Ollioules le 23 août 1944, et au nom du Parti Communiste Français, Christian BERCOVICI, conseiller municipal, et Régis Brun, ancien conseiller municipal, étaient présents pour commémorer ce 77ème anniversaire.

Ils étaient accompagnés de Violette J., arrière petite-fille de Bruno BONSIGNORI, un des plus jeunes Résistants ollioulais, et arrière-arrière petite-fille de Parisse BONSIGNORI, anti-fasciste italien, résistant lui-aussi, traducteur pour la Résistance locale.

C’est la jeune Violette qui a déposé la gerbe traditionnelle du Parti Communiste, en souvenir des Combattants et Résistants ollioulais.

Comme d’habitude, et nous le déplorons, le nom de Parti Communiste Français n’a pas été prononcé par le « maître de cérémonie » qui, comme ses prédécesseurs avant lui, n’a mentionné qu’un « dépôt de gerbe par les formations politiques ».

Quand on sait que de nombreux communistes ont participé à la libération du village, puisqu’ils ont poussé jusqu’en Allemagne ; quand on sait que le PCF, interdit en France par Pétain, a payé un très lourd tribu durant la guerre ; on ne peut que regretter ce déni de réalité, depuis des décennies, de la part de la majorité municipale.

Qu’est-ce qui la gêne ?

C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.